MURAWAÏ BEACH-OREWA

16 10 2011

lamerdetasman.jpgfindaprsmidi.jpgbiquettedevantlobjectif.jpgbbetlestourterelles.jpgbbetlachvre.jpglamerdetasman.jpglespilotesaurepos.jpglesfalaises.jpglenvoldunfouaustral.jpglaplagedemuriwa.jpgtropbeau.jpglheuredurepas.jpglessurfeurs.jpgsurvoldeapistedatterrissage.jpgnotrecampingprfr.jpgvuducockpit.jpgunevueincroyable.jpgunedespistesdatterrissage.jpgunechvrerencontreenballadesurlaplage.jpgungateaumeringudefousaustrals.jpg, (c’est le salut NZ)
Hier, nous n’avons pu nous résoudre à repartir sans avoir revu les « fous australs ». De plus, le camping dans lequel nous nous étions installés pour la nuit était plus qu’agréable et pour une somme plus que raisonable 48 dollars NZ, nous avions tout ce qui était nécessaire : Laverie, eau chaude dans les douches, accès internet gratuit, kitchen, salle télé et bibliothèque, l’accès et vue imprenable sur la plage. Le gérant sympa, un camping plûtot familial où semble-t-il, des retraités viennent installer leur caravane pour quelques mois. Pour ceux qui seraient tentés de faire le voyage, nous le recommandons vivement, c’est, je crois, pour les prestations apportées, un des moins chers que nous ayions trouvé.
Nous avons repris le chemin des falaises, et nous nous sommes à nouveau penchés sur la chorégraphie bien orchestrée des » fous australs ». Quand je disais hier que c’était une piste d’atterrissage, le mot n’est pas trop fort. Il faut les voir en train d’ essayer de se poser. On dirait des avions. Ils tentent, suivant le vent, suivant la place, d’atterrir au milieu de leurs congénères. Si cela, leur paraît impossible, il refont un tour, comme un avion qui attendrait que la piste se libère, et un autre encore, jusqu’à ce que ce soit possible. Nous ne pouvions détacher nos yeux de ce spectacle incroyable, et c’est avec regret que nous avons dû repartir ce matin pour Orewa beach, après avoir nourri les quelques tourterelles avec qui nous avons noué des liens très fort, puisqu’elles venaient manger jusque dans nos mains, et pour la B.B. que je suis, quel plaisir !!!
OREWA BEACH :
Nous voilà à nouveau installés dans ce camping que nous connaissons déjà, puisque c’est ici que nous étions pour les quarts de finale. Là aussi nous sommes face à l’océan pacifique et l’endroit est très beau.
Ce soir, nous repartons pour Eden Park, avec « Chicken » notre mascotte bien posée sur ma tête où elle paraît se plaire…En espérant que le temps ne nous fasse pas de mauvaise surprise. Les gradins où nous prendrons place ne sont pas abrités…
SOIR DE MATCH :
A priori, tout se présente bien. Le temps est au beau fixe, les gradins toujours aussi hauts, d’autant plus que nous sommes encore montés de quelques marches (pour moi qui ai le vertige, génial…) et les supporters Gallois très nombreux, soutenus par les Anglais, les Sud-Africains, les Irlandais, les Ecossais et même, quelques NZ.
Le spectacle de la fanfare de l’armée NZ époustouflant de dôlerie, sur des musiques entrainantes. Vous avez dû voir comme nous la parodie des « Villages Peoples » et le reste.
Le match à peine commencé, nous avons pris une averse incroyable, et comme tout le monde avait sorti les ponchos en plastique de couleurs différentes, on ne différenciait plus les Français des supporters Gallois. Heureusement, ce fût de courte durée et nous avons pu remettre nos costumes colorés de bleu-blanc-rouge. L’ambiance était bon-enfant, mais les supporters des bleus, en nombre inférieur ont eu du mal à se faire entendre par rapport aux supporters Anglo-Saxons.
Nous avons gagné ! Il faut bien avouer que nous n’avons pas fait un grand match et nous comprenons la déception des Gallois qui ont bien mieux joué que nous, mais le résultat est là et nous sommes en finale. Et nous, nous y serons !!! C’est inimaginable de penser que nous avons fait un si long voyage pour assister à la finale d’une coupe du monde qui au demeurant n’existe que depuis 1987 et dont la première édition a eu lieu dans ce même pays.
Aujourd’hui 16 octobre, nous reprenons la route pour la « péninsule des Coromandel » au nord-est d’Auckland. Là où paraît-il les paysages sont si beaux, et où l’on peut voir une des dix plus belles plages du monde nommée « New Chums Beach ». Nous ferons une petite halte à Thames, dans un camping en pleine fôret et au bord d’une rivière…
De gros bisous à Martine Andolfi à Coralie et aux jujus… Tu te rappelles le Brésil ?


Actions

Informations



4 réponses à “MURAWAÏ BEACH-OREWA”

  1. 16 10 2011
    Tonton dédé (hé oui) (08:52:25) :

    Coucou les « toutous » de l’ovalie,

    Vous devez être contents, heureux et fiers de vos couleurs, même si ce n’est pas grandiose ! c’est ce qu’on appelle « avoir le c** bordé de nouilles » car, être en nombre supérieur et ne gagner que grâce aux maladresses de l’adversaire :P

    Merci pour toutes ces jolies photos et, ma chère Françou (B.B) continue bien ainsi. ;)

    Bisous bisous

  2. 16 10 2011
    maryline (09:38:11) :

    Juste WAHOOOO

    Que de belles photos , on vous sent heureux et c’est génial , allez les bleus . GROS BISOOOOOOOO

  3. 16 10 2011
    CELKA'S (17:49:15) :

    coucou !!
    De petites nouvelles d’Auto Dauphiné, où tu nous manques, surtout à moi !! C’est toujours un plaisir de te lire !
    Au fait, je te préviens de l’autre bout du monde que notre Guenièvre adorée a accouché lundi dernier d’un petit Zacharia !!! Tout s’est bien passé, j’attend ton retour pour qu’on aille la voir ensemble !
    Bisous bisous

  4. 16 10 2011
    Joëlle BENES (18:55:32) :

    Magnifiques photos…Je voyage avec vous….Ce matin, j’ai regardé la 2ème demi-finale….fabuleux !!! Je crains le pire pour la finale mais…on croise les doigts…
    Continuez à en prendre plein les yeux, c’est une occasion unique….Petite information pour Francoise, nous avons chez nous de magnifiques oiseaux
    appelés fous de Bassan qui sont les mêmes que le fou austral…Si , de retour, tu avais la nostalgie….
    Mille bisous

Laisser un commentaire




Avesnières Irlande |
zerah |
L'aventure commence à ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | voyage de noces de 2 ans a ...
| Les aventures de Laura en D...
| tourismemedicallebanon