ERRATUM

3102011

Pardon à tous,

Il fallait lire en titre : GISBORNE-WELLINGTON, via Napier et Waverley.

Bisous à tous nos commentateurs, et à nos parents respectifs : Mamie Maryse, Mamie Mado et Pépé Pierrot.




GISBORNE-NAPIER

3102011

lessupportricesunpeufatigues.jpgdescoqsfranaishorsdessentiersbattus.jpgwaverleyvupardominique.jpgwellington.jpgwaverleybeachseulssurlecamping.jpgwaverleybeach.jpgwaverleycave2.jpgsurlarouteentrenapieretwellington.jpgunbusimprial8.jpgunchampdeoliennes.jpgvudebattlesite.jpgvueduportdewellington.jpgonteroad.jpgpassagedecanard.jpgsortiedewellington.jpgmmelamarinenationaleencouragesonquipe.jpgnapiercentreville.jpgnonnousnesommespaslondres1.jpgnous4avantlematch.jpglesmourtonsetlessommets.jpglestongiensavantledburdematch.jpglivremontetjomasoinquiets.jpgleportdewellington.jpglestadedewellington.jpglesbasqueswellington.jpgleseoliennes.jpgencoreettoujourslesmoutons.jpgencoreleparlement.jpgencorenous.jpglaroutequenousvenonsdemonter.jpgleparlementdewellington2.jpgbbetlescanardsaucamping.jpgavecnoscompagnonsdevol.jpgaudessdebattlesite.jpgattentionauxcanes.jpgdevantlentredustade.jpgborddemerwaverleybeach.jpgKia Ora,

Nous reprenons comme chaque jour, notre route. Aujourd’hui direction NAPIER, la ville où les Bleus ont gagné le 18 septembre leur match contre le Canada.
4 heures de route, 230 kms de montagne où nous voyons encore et toujours des moutons et puis le bord de mer.bbetlescanards.jpgbattlesite.jpg
Nous nous installons dans un camping (pas forcément ce que l’on recherche, mais nous n’avons pas toujours le choix) où l’on ne trouve que des Français, pour certains, croisés dans l’avion ou les aéroports.
La ville est belle, et l’océan pacifique est bleu turquoise avec une plage immense de sable noir. Nous voyons la statue du capitaine Cook, le premier à avoir accosté sur les côtes Néo-Zélandaises.
Après quelques lessives, et une nuit de sommeil, nous repartons en direction de Wellington pour 330 kms de route. Nous mettrons 6h30 pour y arriver. A cause de travaux, il nous a fallu faire quelques détours mais pas de regrets, nous avons pu voir des montagnes enneigées, des champs entiers d’éoliennes (environ 200) et du haut de nos sommets, la mer… et nous sommes arrivés au camping.

A notre réveil, des supporters Néo-Zélandais, aux jolis becs et aux pattes palmées nous attendaient pour nous souhaiter la bienvenue.
Nous nous sommes rendus en ville et nous avons pris un bus, où il n’y avait que des Français. Dès que celui-ci a été plein, le chauffeur s’est levé, retourné vers nous tous et s’est mis a crier « GO TONGA » ce qui a fait rigoler tout le monde. En France, ce brave chauffeur aurait été lapidé !
A l’entrée du stade, il y avait beaucoup de supporters Tongiens, habillés en rouge et blanc, et très sympathiques.
Il y avait une ambiance extraordinaire. Nous avons, chanté, crié, appplaudi, mais malgré les encouragements de leurs supporters, les bleus ont échoué lamentablement, et pour la première fois, se sont fait huer par certains. Quelques-uns des joueurs ont quand même fait le tour du stade, et nous n’avons pu nous empêcher de les applaudir tout de même et de leur dire « allez les bleus ». Nous sommes rentrés en bus au camping (Que nos employés de la Semitag en prennent de la graine, le chauffeur a fait un détour de son trajet habituel pour nous déposer juste devant l’entrée du camping où nous avons pu voir la fin du match Angleterre/Ecosse.

Remontée sur Auckland par la côte ouest et la mer de Tasman. Nous passons la nuit à Waverley Beach (Waïpipi) dans un camping, où à l’entrée, un panneau indique qu’il faudra payer à la librairie à quelques kms plus loin. Nous sommes seuls, en bord de mer, et nous pouvons brancher l’électricité.Le vent a beaucoup soufflé, et dans notre camping car nous nous serions crus sur un bateau. Après une toilette vite faite, faute de confort, nous partons pour New-Plymouth, à environs 150 Kms.

Nous adorons le savoir-vivre des NZ. Lorsque nous faisons les courses, même dans les magasins équivalents à nos Lidl ou ED, les caissières remplissent nos sacs, tranquillement, sans que ceux qui font la queue montrent le moindre signe d’impatience. Je présume qu’en France, ce serait la foire d’empoigne…
La conduite à gauche est devenue au fil des jours, presque une évidence pour Dominique. Du coup, c’est lui notre chauffeur officiel, et nous nous contentons de regarder le paysage, où nous voyons des vaches All-Blacks noires elles-aussi du bout des pattes au bout des cornes.
Ce soir étape obligée dans un camping tout confort, à New-Plymouth. Il pleut des trombes d’eau depuis quelques heures.

P.S. : erreur: C’est à Gisborne que nous avons vu la statue du capitaine Cook.




ESCALE A GISBORNE

29092011

dscn0406.jpgdscn0389.jpgdscn0398.jpgdscn0400.jpgdscn0403.jpgdscn0406.jpgdscn0357.jpgdscn0389.jpgs1010001.jpgdscn0270.jpgdscn0303.jpgKia Ora,

Nous voilà en partance pour Gisborne avant de retrouver Wellington et le match tant attendu…
Distance à parcourir 200 KMS avec la traversée des gorges de « River Waïoeka » sur plus de 50 kms. Un paysage de carte postale, grandiose, verdoyant, avec des moutons à n’en plus finir sur des versants escarpés. Les brebis ont dû mettre bas il y a peu de temps car il y a énormement de petits agneaux minuscules et qui tiennent, pour certains, encore mal sur leurs pattes.
Puis de nouveau, le paysage change. On retrouve les palmiers, les orangers et nous voilà à Gisborne jolie petite ville de bord de mer.
Au moment où nous nous garons pour aller visiter un peu la ville, un homme sort d’une entreprise, nous interpelle joyeusement (il avait vu notre drapeau français posé sur le tableau de bord du camping car) et nous propose de rentrer pour nous offrir un café. Il se présente : Géoff MILNER, ll est marié avec une Maori, et a un cabinet d’expertise comptable. Leur belle-fille est française et il l’appelle aussitôt au téléphone pour qu’elle vienne. Nous avons parlé Rugby, pays, il nous a effectivement confirmé que les NZ aimaient beaucoup la france et leurs habitants. Il est tellement heureux que nous soyons là qu’il offre à Franck un maillot de rugby de l’équipe régionale « EST COAST RUGBY » et 4 grands posters des All-Blacks pour chacun de nous.
A l’arrivée de sa belle-fille nous avons pu parler français, et finalement nous sommes restés environ 3 heures avec eux. Une rencontre extraordinaire et inespéree !
Nous avons repris la route afin de trouver un endroit pour dormir et nous voilà à 15 minutes de Gisborne, l’endroit se nomme TATAPOURI, au bord de l’océan, dans un camping où il n’y avait pratiquement personne, seulement un écossais arrivé en même-temps que nous, et un jeune couple et un bébé. Le camping est sommaire, mais la vue sur la mer imprenable, et nous nous sommes couchés avec le bruit des vagues. Ce matin au petit déjeuner, les moutons du champ d’à côté nous regardaient manger, et nous avons pris notre douche avec une chèvre qui dormait à quelques mètres de nous.
dscn0393.jpgdscn0380.jpgdscn0317.jpgdscn0302.jpgdscn0269.jpg
de gros bisous à Pierre-Marie en mission à Bagdad d’où il nous lit, et à Anne-Marie et aux enfants qui l’attendent impatiemment, bisous aussi à Anna et John, à Audrey ma coéquipière de travail et une pensée affectueuse pour mon beau-frère Eric qui vogue au fil de l’eau sur sa péniche…et à tous merci pour vos commentaires qu’on adore lire dès que la connection est possible.




Petite halte à OHOPE BEACH

27092011

kia ora,

Nous voici sur la cote est face à l’océan pacifique dans la bay off plenty. Nous venons de trouver un super camping en bord de mer. Depuis le 25 septembre nous avons pris 2 heures supplémentaires de décalage, soit 12 heures.
Cet après-midi, nous avons été visiter un site où nous avons pu voir tous les oiseaux et la flore d’ici, une merveille !!! de plus cet endroit est spécifique à la protection des KIWIS animal emblématique de NZ. Un oiseau sans aile avec un très long bec qui ne supporte aucune lumière et que l’on ne peut voir que dans la pénombre. Je m’étais jurée (en passionnée des animaux que je suis) que je ne quitterais pas la NZ sans en avoir vu. C’est chose faite. Quand on le regarde il ressemble au fruit, un peu marron, tout rond et duveteux, d’où sans doute, le nom donné à celui ci.
Autre site : ROTORUA et les sources d’eau chaude, où l’odeur de souffre est assez horrible et difficile à supporter, mais c’est assez impressionnant, ca bout dans tous les coins.

Pour Gaëlle et Franck: Je fais la route avec Radiohead, j’en profite pour penser à vous….

Ce soir nous avons vu sur la mer, est le temps est au beau fixe.
A plus, avec de nouvelles photos.




Enfin, j’y suis arrivée !!!

27092011

11entenuedematch.jpg9edenparklestade.jpg3notrecampingcar.jpg5davegallagher18731917.jpg2arriveearoportdauckland.jpg0sydneyvuedavion.jpg4avecnosamisnozlandais.jpg11entenuedematch.jpg
12onaimegrenoble.jpg
10avantlematchedenpark.jpg

Voilà, les photos d’avant match sont là, et la vue d’avion de Sydney.
Je suis tellement contente d’y être arrivée que j’envoie tout de suite de peur de faire une bêtise.
Je ferai mieux la prochaine fois, avec les titres sous les photos.
J’attends vos commentaires.




Nouvelles de nos 4 grenoblois en vacances chez les All-Blacks

26092011

Kia ora,
Pardon à vous tous pour cette grosse déception de ne pas avoir de photos à regarder, mais je ne suis pas une pro de l’informatique et ce site n’est pas le plus pratique pour faire un blog.
De plus il semblerait qu’il y ait eu un beug et que ce dernier se soit scindé en plusieurs articles alors pas facile pour vous de nous retrouver. Il faut lire ceux-ci les uns derrière les autres sous le nom de marfra.unblog (J’en appelle à mon Lionel adoré qui pourra peut-être m’aider à remettre tout ça d’aplomb, ou alors mon tonton Dédé chéri qui dépanne pas mal de monde à ses heures)
Pour que ce soit plus facile et que vous ayez le blog avec tous ses articles à la suite rentrez dans unblog puis dans l’annuaire des blogs à » voyage » nous sommes dans les derniers blogs voyages « Notre coupe du monde…)
J’ai tout essayé pour insérer nos photos mais pas moyen. C’est à se tirer par les cheveux!!!

Pour info, nous avons repris la route pour ROTORUA. Les 200 Kms que nous avons fait aujourd’hui étaient très agéables, ne serait-ce que par le paysage avec aux abords une végétation luxuriante faite de fougères et de palmiers. De plus nous étions en bord de mer où nous avons pris quelques photos. Et nous voici dans un autre camping jusqu’à demain.

7H20 LE LENDEMAIN MATIN
Ici la vie est assez chère, mais heureusement le carburant lui est pratiquement à moitié prix ce qui n’est pas négligeable. Difficile aussi de se faire comprendre avec notre anglais. Les NZ parlent excessivement vite et ont un accent particulier. Exemple Game se dit Came chez eux, et Left,Lift alors va comprendre. Mais on n’a pas le choix, car ici à part les français personne ne le parle.
Nous allons « On te road again » pour Wellington et le match de samedi France/Tonga. Aujourd’hui, il fait super beau, mais les nuits sont très froides. Pour ma part je dors avec 2 polaires sous la couette. La nuit il fait 4 degrés et le camping car n’est pas chauffé.
Pour info Wellington se trouve tout au sud de l’Ile du Nord, à l’opposé d’Auckland. On va voir ce qu’il y a à visiter et on se retrouve, je l’espère photos à l’appui (je ne perd pas espoir) à la prochaine halte
On vous embrasse et un bisou à la famille Gasmi. (ici il y a des supporters du B.O)




Message aux impatients…

25092011

L’album photo existe bien, j’ai seulement du mal à l’insérer dans mon article. Si quelq’un à une idée lumineuse, je suis preneuse…




QUELQUES PHOTOS POUR LE PLAISIR

25092011

Un petit aperçu de ce que nous avons vécu ces derniers jours…




LENDEMAIN DE MATCH France-Nouvelle Zélande

24092011

Kia Ora,
Nous revoilà après 43h30 très exactement passées dans les avions et les aéroports. Paris, Londres, Bangcok, Sydney, et enfin Auckland. Un peu, que dis-je complètement déboussolés par le décalage horaire (10h) et très fatigués. Heureusement, nous avions retenu un camping à Oréré Point où l’accueil est plus que chaleureux. Les Néo-Zélandais apprécient semble-t-il les Français, et nous saluent dans les rues comme s’ils nous connaissaient déjà.
Le temps de se reposer, faire quelques courses pour remplir le petit frigo du camping car, et nous voilà partis sur les routes entre Oréré et Auckland (environ 60 kms) routes un peu galères où les trous et les bosses sont nombreuses et où nous sommes secoués comme des pruniers…
Heureusement, le paysage est magnifique. C’est très vert, ici c’est le début du printemps, les maisons ressemblent à celles de louisiane, et nous voyons des moutons, des chevaux et des vaches partout dans les prés. Il semble qu’il n’y ait pas trop de problèmes de sécurité, les maisons n’ont pour ainsi dire pas de clôtures et ce sont des maisons de plein-pied.
Finalement, l’heure du match est arrivée et nous nous sommes retrouvés dans le stade mythique d’Eden Park (clin d’oeil à Yannick Marnas). Nous étions bien placés, entourés par beaucoup de francais et cela faisait toute une tribune de bleu, blanc, rouge. Pour ma part j’avais mis sur ma tête une belle poule bleue à crête jaune, Dominique était en Iroquois (crête bleue-blanc-rouge) Corinne un joli berêt rouge surmonté de rubans tricolores, Franck comme à son habitude avait préféré rester traditionnel, Ti-shirt des bleus et veste des bleus,et nous avions tous des peintures de guerre sur le visage. Nous avions quand même pris soin de rajouter une écharpe du FCG histoire de nous rappeler que nous étions Grenoblois. Pour ceux qui ont vu le match, nous ne ferons pas de commentaires… Mais l’ambiance était extaordinaire. Une marée humaine de Néo-Zélandais et de Français qui chacun ont chanté leur hymne national. Moment très fort pour nous. Vous avez peut-être vu la ola qui a eu lieu à plusieurs reprises. C’était vraiment très beau et je crois que le peuple Néo-Zélandais et le peuple français était en pleine communion.
Curieusement, à la fin du match pas d’effervescence chez les NZ. Je crois qu’ils sont tellement habitués à gagner qu’on se serait cru un soir de match à Grenoble. Si nous avions gagné, nous aurions sans doute tout cassé…
Ce matin il pleut, alors que nous sommes arrivés avec le beau-temps. Heureusement pour le match d’hier.
Nous allons faire notre itinéraire pour les prochains jours. France-Tonga se passera à Wellington samedi.
Nous vous ferons passer des photos très prochainement, dès que nous aurons pu faire fonctionner tout çà.
PS : Un bisou à Mickaël qui s’est plaint que je l’avais oublié. Une pensée particulière à Michel et Joëlle qui s’envoleront d’ici quelques mois pour l’Ile Maurice et à qui nous pensons très fort, et à tous ceux que je n’ai pas cités mais qui savent que je pense à eux…
Haere ra
Les 4 Grenoblois en vacances chez les All Blacks




Bonjour de Sydney

21092011

Coucou les supporters,

Nous voici arrives a Sydney. J’ai calcule que depuis le depart de Grenoble, nous avons passe 38 heures dans les avions et les aeroports. Nous sommes a sydney en partance pour Auckland temps d’attente a l’aeroport 4 heures, temps de vol 5 heures. Nous sommes un peu fatigues. Que ne faut-il pas faire pour voir 5 matchs de Rugby. Bientot nous serons arrives et notre blog pourra etre un peu plus fourni. Je suis obligee de me connecter depuis l’aeroport pour vous donner de nos nouvelles, ce qui n’est pas facile , il y a la queue…
Je laisse ma place pour quelques nouvelles fouilles. Impressionnant ce qu’on peut se deshabiller ces derniers jours.
On vous embrasse tous tres fort. A tres bientot







Avesnières Irlande |
zerah |
L'aventure commence à ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | voyage de noces de 2 ans a ...
| Les aventures de Laura en D...
| tourismemedicallebanon